Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Le coin des écrivains > Les récits fantastiques des élèves du CE2D.
Publié : 28 janvier 2012

Les récits fantastiques des élèves du CE2D.

Les élèves de CE2D ont rédigé des récits fantastiques à partir des images de l’album "Les mystères d’Harris Burdick" ...

La maison de la rue des érables.

Monsieur Bardin est un homme qui est boulanger et qui vend des petits moelleux et des baguettes. Un jour, il rencontre une dame qui s’appelle Alexandra qui voulait un petit moelleux. Cette dame lui donna une chips. « Elle est très speciale » lui dit-elle. Monsieur Bardin la remercia. Peu de temps après, monsieur Bardin mangea la petite chips et tout d’un coup, il tomba dans un somneil. Il entendit 10,9,8,7,6,5,4,3,2,1, feu ! Il regarda la fenêtre et vit que sa maison décollait...

Bilal

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Dupond est un homme qui est prince, et en est bien content. Il s’amuse beaucoup avec les enfants. Vingt ans plus tard, il rencontra sa maman qui lui dit : « Ton père est mort ». Ils pleurèrent tous les deux. Sa mère lui donna la couronne de son père en héritage. Peu de temps après, monsieur Dupond mit la couronne sur la tête et rentra chez lui. Il vit un diamant et appuya dessus. La maison décolla...

Charlie

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Dupond est un homme qui était prince et en était bien content. Un jour, il rencontra sa maman qui lui dit : « Ton père est mort ». Sa maman lui donna la couronne de son père en héritage.
« Elle est très spéciale » lui dit elle. Peu de temps après, monsieur Dupond mit la couronne sur la tête et rentra à la maison. Il vit un diamant, il appuya dessus et la maison décolla.

Claire

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Edgar, 36 ans, est un homme qui travaille dans un magasin de beauté. Il alla un matin au travail pour recevoir sa note de fin d’année. Un jour, il rencontra une dame qui était très moche et qui avait envi de s’arranger mais elle n’avait pas les moyens de payer parce que les prix étaient trop chers. Monsieur Edgar lui proposa de se faire maquiller. Cette dame lui donna 1 pièce de 2 euros pour payer. « Elle est très spéciale cette pièce » lui dit-elle. Peu de temps après, M. Edgar rentra chez lui. En regardant la pièce il hocha la tête. En rentrant, il vit de loin que la lumière du salon était alumée. Il courut vers la maison. En ouvrant la porte, il vit des plantes vivantes et le lendemain on ne le revit plus.

Eva

 

La maison de la rue des érables

Monsieur bardin est un homme qui est boulanger et qui vend des petits meolleux. Un jour, il rencontra une vielle dame qui s’apellait Camille qui lui fit une livraison de petits meolleux. « Ils sont très spéciaux » dit-elle avec un air souriant. En rentrant chez lui, Monsieur Bardin mangea un petit moelleux et alla se coucher. Il sentit que sa maison tremblait et commençait à bouger...Ce fut un beau décolage …

Gabrielle

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur bardin est un homme qui est boulanger. Il vend des petits moelleux. Il y en a pour tous les goûts. Un jour une vieille dame lui fit une livraison de petit moelleux et elle lui dit :
« ces petits moelleux sont très spéciaux ». Monsieur bardin pensa que cette femme était folle et il dit « sortez de ma boutique vous racontez des bêtises ». En rentrant chez lui il se dit : « pour être sur, je vais en manger un ». Quand le monsieur se coucha, sa maison bougeait, il y avait du grabuge et sa maison décolla...

Geoffrey

 

La maison de la rue des érables

Monsieur Erique est un homme qui fabrique des maisons.Un jour, il rencontra un jeune qui jouait au foot et qui lui demanda : « Tu peux me fabriquer une maison avec un terrain de foot s’il te plait ? ». Cet homme lui donna un vieux ballon de foot pour le remercier . « Il est très spécial »lui dit-il. Peu de temps après, monsieur Erique invita ses amis pour faire une partie de foot dans son jardin et l’équipe de Erique lança le ballon sur une vitre... La maison commenca à décoller...

Izel

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Oliveira est un homme qui est un boulanger qui vend des petits moelleux,des pains au chocolat et des croissants. Un jour, il rencontra une dame qui s’appellait Camille qui lui donna deux pains au chocolat gratuitement. « Ils sont très spéciaux » lui dit-elle. Peu de temps après, monsieur Oliveira rentra chez lui. Il mangea un pain au chocolat que lui avait donné la dame. Quelques minutes plus tard, la maison s’envola...

Julien

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Wwe est un homme qui fabrique des maisons. Un jour, il rencontra un jeune qui jouait au foot. Ce jeune lui donna un ballon de foot. « Il est très spécial » lui dit le jeune. Peu de temps après, monsieur Wwe sentit que la maison bougeait, il ouvra la porte de l’entrée et vit que la maison avait décollé...

Mattéo

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Bobi est un homme très grand. C’est pour cela que son métier c’est d’être constructeur de maisons. Un jour, il rencontra une dame qui lui dit : « monsieur, pouvez-vous me construire une maison ? La mienne a été inondée ! » Il se dit : « on peut lui faire une maison. Cela me rapportera plus d’argent. » Cette dame lui donna des réacteurs au lieu d’argent car elle n’avait pas d’argent. « Ils sont très spéciaux » lui dit-elle « Ils peuvent transporter une maison. » Le soir, en s’endormant, il sentit que la maison s’envolait...

Nawel

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Duchmol est un homme qui est boucher. Il vend tous les jours des côtes d’agneaux, des saucisses et du jambon. Il avait un fils,Gaston, qui était en train de voler. Un jour, il rencontra une dame qui voulait une saucisse et une côte d’ agneau mais elle n’ avait pas d’ argent pour payer. Cette dame lui donna sa maison pour payer. Il la prit pour une folle. « Elle est très spéciale » lui dit-elle. Elle peut voler. Peu de temps après, Monsieur Duchmol donna la maison à son fils. Gaston fit tomber un jouet par terre. Il y avait une fusée dans sa chambre et la maison s’envola.

Timothé

 

La maison de la rue des érables.

Monsieur Bardin est un homme qui était marchand de jouets. Il vendait des jouets de bébé. Un jour, il rencontra une vieille dame qui s’appelait Alexandra et qui lui livra une commande de jouets de bébé. Cette dame lui donna des jouets de bébé qu’il n’avait pas l’habitude de vendre. « Ils sont très spéciaux » lui dit-elle. Peu de temps après, monsieur Bardin donna les jouets à sa fille qui joua avec le soir même. La maison décolla.

Camille

 

La maison de la rue des érables.

Enzo Dussaucy est un homme qui est vétérinaire et aujourd’hui il attend trois animaux : un chien, une chatte et un lapin. Le chien en premier, le chat en second et le lapin le soir. Un jour, il rencontra une dame qui lui disait que son chien vomissait, qu’il était malade. En effet, il était allergique. Pour payer, cette dame lui donna une pièce de 3 euros. Le vétérinaire la prit pour une folle car ça n’éxiste pas les pièces de 3 euros. « Elle est très spéciale. » lui dit-elle. Il chercha la pièce mais il ne la trouva pas. Il se rappela que le chat devait venir mais il ne vient toujours pas. Il regarda un instant dehors et vit qu’il était dans les airs...

Raphael

 

Sous la moquette.

Monsieur Raphael Bourji est un écrivain. Il travaille depuis 13 ans. Il écrit des bouquins. Un jour, il rencontra une dame qui n’avait plus d’argent et pas beaucoup à manger. Elle était maman et ses enfants ne savaient pas lire. Elle demanda deux livres : un pour les enfants et un autre pour la cuisine. L’ écrivain ne pouvait pas. La dame réussit à le convaincre. Elle retrouva deux pièces d’or qu’elle avait trouvées un jour. Elle les donna au monsieur et lui dit : « vous ouvez acheter n’mporte quoi avec, elles sont très spéciales. »
Peu de temps après, monsieur Bourji alla se coucher. Il vit une chose sous le tapis qui faisait
tomber les meubles..

Enzo

 

Dessert vivant

Madame Glagla est une dame qui est dentiste. Elle tenait son cabinet aussi propre que son
appartement. Un jour, un vieux monsieur qui s’appelait Raphael demanda à madame Glagla
de lui opérer la bouche. Madame Glagla dit : « Mais vous n’avez pas pris de rendez-vous ! ». Madame Glagla accepta pour avoir un peu plus d’argent. Pour le payer, ce monsieur lui donna une énorme clémentine. « Elle est très spéciale » lui dit-il. « Elle peut exaucer tous vos souhaits ». En rentrant chez elle, madame Glagla croqua un bout de la clémentine puis alla se coucher. Le lendemain elle se réveilla et la clémentine avait bougé. Elle voulut la couper mais quand elle s’approcha avec le couteau elle devint toute lumineuse..

Léa

 

Dessert vivant.

Monsieur Vincent est un homme qui est boulanger et qui a un oiseau qui s’apelle Jaco. Un jour, il rencontra une dame. Il lui donna une pâtisserie et en échange elle lui donna une citrouille. « Elle est très spéciale » lui dit-elle. « Elle est capable de réaliser vos rêves. » Peu de temps après, M. Vincent mangea la citrouille. Il entendit un petit bruit et revint à la cuisine. Il vit Jaco entrain de manger la citrouille et elle brillait...

Nils

 

La bibliothèque de M. Linden.

Monsieur Dupond est un homme qui est policier. Un jour, il arrêta un pickpocket qui ne voulait pas aller en prison. En échange, il lui proposa un livre pour ne pas y aller. « Il est très spécial » dit-il.
Peu de temps après avoir relâcher le pickpocket, monsieur Dupond rentra chez lui. Quand il rentra chez lui, il était tout fatigué. Le pickpocket lui avait donné un livre, il l’ouvrit et s’endormit. Des plantes ont commencé à pousser à l’intérieur...

Mathieu

 

La bibliothèque de M. Linden.

Monsieur Dupond est policier et très intelligent. Un jour, il arrêta un pickpocket qui ne voulait pas aller en prison. En échange il lui donna un livre. « Ce livre est très spécial » lui dit-il. Il rentra avec son livre. Il se souvint que le pickpocket avait dit qu’il était spécial, alors il ouvrit le livre.
Peu de temps après, monsieur Dupond vit des feuilles dans le livre. Le matin, il se posa mille questions puis alla voir le maire, et le touvra mort avec le même livre entre les mains !

Sacha

 

La bibliothèque de M. Linden.

Monsieur Dupond est un homme qui est très très intelligent. Il est policier. Il arrête des pickpockets, des pickpockets très méchants et très forts. Un jour, il rencontra un pickpocket qui ne voulait pas aller en prison. Il lui donna un livre en échange pour ne pas y aller. « Il est très spécial » lui dit-il. « Le livre est magique ». Peu de temps après, monsieur Dupond rentra chez lui, il était très fatigué. Il mit le livre dans son placard et partit dormir. Il se reveilla, un peu plus tard, pour boire de l’eau, ouvrit son placard et prit le livre. Il trouva des tonnes de feuilles à l’intérieur.

Sarah

 

La bibliothèque de M. Linden.
Monsieur hamel est très intelligent. Il arrête les pickpockets. Un jour, il arrêta un pickpocket qui lui donna un livre en échange de ne pas l’emmener en prison. « Il est très special ce livre » lui dit il. Peu de temps après, monsieur Hamel s’endormit. Il laissa le livre ouvert et des plantes commencèrent à pousser. Toute la maison était pleine de plantes.

Walid